Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Il est surprenant que l’Etat puisse dépenser plus de 30 milliards d’euros sur 20 ans

Service National Universel -

Par / 27 juin 2019

Madame Laurence Cohen interroge le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre sur le financement du Service National Universel (SNU) au regard du budget attribué à l’Education Nationale.

Le service national universel s’adresse à tous les jeunes, garçons et filles. Il prend la forme d’un service civique d’un mois obligatoire entre 16 et 18 ans, dans la continuité du parcours citoyen, suivi d’un engagement plus long sur la base du volontariat, entre 16 et 25 ans.

Même si cela semble louable et alors que le gouvernement vient de lancer la phase dite de « préfiguration » les objectifs réels de ce SNU et sa vocation peuvent interroger.

En effet, le développement de la culture de l’engagement, le brassage social, l’aide à l’orientation ou encore la valorisation du patrimoine sont des buts que le SNU souhaite poursuivre. Mais ce sont également des objectifs que l’Education Nationale est sensée atteindre.

Or, celle-ci manque cruellement de moyens financiers, à en juger par les protestations légitimes qui émanent depuis plusieurs années du corps professoral. La suppression de 1 800 emplois en 2019 ainsi que l’opposition massive des agents de l’Education Nationale à la réforme du ministre Blanquer devrait plutôt mener au constat suivant : l’Education Nationale n’est actuellement pas en mesure de mener à bien ses objectifs, par manque de moyens.

Pour l’Education Nationale, il n’y aurait donc « pas d’argent magique » tout comme il n’y en a pas pour les hôpitaux ou les EPHAD, alors que le coût estimé du SNU est de 1,6 milliards d’euros par an. Ceci en fait un programme coûteux pour les contribuables, équivalent aux dépenses allouées à la mission « Immigration, asile et intégration » du projet de loi de finances (PLF) 2019.

Il semble surprenant que l’Etat puisse dépenser plus de 30 milliards d’euros sur 20 ans dans un programme dont les missions sont sensiblement similaires à celles de l’Education Nationale, mais ne puisse pas augmenter en conséquence le budget de celle-ci.

Les dernieres interventions

Les questions écrites La précarité tue !

Immolation d’un étudiant à Lyon - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Les demandeurs d’asile privés d’argent liquide

Leur carte de retrait devient une carte de paiement - Par / 7 novembre 2019

Les questions écrites Cette disparition va entrainer une invisibilisation des chiffres des violences sexuelles et sexistes

Suppression de l’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales - Par / 17 octobre 2019

Les questions écrites Suppression du quota pour les orthophonistes

La profession d’orthophoniste est indispensable dans notre système de soins - Par / 15 octobre 2019

Les questions écrites Pas assez précaires pour toucher des aides ?!

Inégalités liées au calcul du seuil de pauvreté - Par / 24 septembre 2019

Les questions écrites Sous-traitance à outrance dans nos centrales nucléaires

Il faut exiger un statut pour ces travailleurs ! - Par / 21 septembre 2019

Les questions écrites 560 euros de RSA par mois ne permettent pas de vivre !

Coupures abusives du revenu de solidarité active - Par / 18 septembre 2019

Les questions écrites "Un mari violent ne peut pas être un bon père"

résidence alternée en cas de violences conjugales - Par / 17 septembre 2019

Les questions écrites Il faut protéger les défenseurs des droits

La France doit adopter un plan d’actions national - Par / 25 juillet 2019

Les questions écrites La loi est peu ou pas appliquée !

Formation des professionnels sur les violences faites aux femmes - Par / 27 juin 2019

Les questions écrites Il faut garantir l’accueil, l’accompagnement et la mise à l’abri de ces femmes

Femmes Etrangères et demandeuses d’asile victimes de violences - Par / 27 juin 2019

Les questions écrites Ce décret franchit un pas extrêmement grave

Retrait du décret fichant les personnes en soins psychiatriques sans consentement - Par / 17 juin 2019

Administration