Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Va t-on continuer à donner de l’argent public à Sanofi sans aucun contrôle ni contrepartie ?

Suppression d’emplois chez Sanofi -

Par / 27 septembre 2021

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur l’externalisation du site Sanofi de Saint-Aubin-lès-Elbeuf, au profit de la filiale EuroAPI.

À partir d’Octobre 2021, les usines de production de principes actifs de Saint-Aubin-lès-Elbeuf et de Vertolaye seront externalisées par Sanofi au profit d’EuroAPI.

Récemment créée par Sanofi pour concentrer la production de principes actifs en Europe, cette filiale dont on ne connait toujours pas la composition actionnariale, remet en question les acquis des salariés de Sanofi. Les salariés des sites ne sont toujours pas assurés de l’avenir de leur emploi et craignent que le manque de transparence de Sanofi concernant l’externalisation de leurs usines ne laisse présager la fermeture des lieux de production à moyen-terme.

De plus une baisse de 15 % de la rémunération annuelle est à prévoir en raison de la suppression de certaines primes complémentaires. Ces hommes et ces femmes, qui maîtrisent des savoir-faire de haute-qualité dans le secteur de la chimie sont au contraire, en droit d’obtenir une garantie de long terme sur la pérennisation de leurs sites. Par ailleurs, elle précise que Sanofi ne détiendra que 30 % des parts de cette société en mars 2022 et que 53 % des fonds seront des fonds flottants (fonds de pensions, fonds d’investissements.)

Les grandes entreprises comme Sanofi ont reçu de nombreuses aides fiscales et des allègements de cotisations sociales depuis plusieurs années, par conséquent, la menace qui pèse sur l’emploi des salariés des usines d’Elbeuf et Vertolaye et le manque de transparence sur leur avenir sont inacceptables. Aussi, elle lui demande s’il peut lui indiquer précisément le montant des aides publiques perçues par Sanofi, et ce, au nom de la transparence.

Elle lui demande également quelles actions il compte entreprendre à l’encontre de ce groupe, qui manifestement, profite de l’argent public et de la crise sanitaire pour s’enrichir, et ce au détriment des salariés.

Quelle souveraineté la France peut-elle atteindre dans la production de médicaments avec une entreprise privée qui fait du médicament un bien marchand et non un bien commun ?

Les dernieres interventions

Les questions écrites Les SPIP oubliés du Ségur de la Santé

Filière socio-éducative - Par / 21 juillet 2022

Les questions écrites Avenir des CMPP

Pédopsychiatrie - Par / 13 juillet 2022

Les questions écrites Doctonéolib

Le développement de Doctolib et son rôle dans notre système de sant - Par / 13 juillet 2022

Les questions écrites Adopte un-e AESH

Privatisation des AESH - Par / 4 avril 2022

Les questions écrites Dépakine : Indemnisation dans les cas de décès in utero

Question n° 26992 adressée à M. le ministre des solidarités et de la santé - Par / 28 février 2022

Les questions écrites MERM : une radio des inégalités interprofessionnelles

Les manipulateur·trices en électroradiologie médicale privé·es de prime Veil - Par / 7 février 2022

Les questions écrites Grève des ambulanciers hospitaliers

Il faut les écouter et faire évoluer leur statut ! - Par / 20 janvier 2022

Les questions écrites Erreur du gouvernement en votre défaveur

Prime inflation et compensation aux organismes de sécurité sociale - Par / 12 janvier 2022

Les questions écrites Alerte sur les stocks de sang !

En 2021, des milliers de collectes ont été supprimées du fait de la crise sanitaire. - Par / 7 janvier 2022

Les questions écrites Élaboration du plan greffe 4

Comment redonner espoir aux 16 000 patient·es en attente ? - Par / 17 décembre 2021

Les questions écrites Baisse des APL

Plus de 10 milliards d’euros d’économies faites au détriment des plus modestes depuis 5 ans. - Par / 2 décembre 2021

Les questions écrites Il faut mieux former les policiers !

Mauvaise prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles - Par / 23 novembre 2021

Administration