Nos propositions de lois

Retrouvez ici l’ensemble des propositions de loi déposées par le groupe CRC.

Lire la suite

Création d’une commission d’enquête sur les conditions d’application de la circulaire du 13 juin 2006 relative à la régularisation d’étrangers parents d’enfants scolarisés

Par / 26 septembre 2006

EXPOSE DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

La régularisation de la situation des étrangers parents d’enfants scolarisés constitue l’un des thèmes forts de l’actualité de cet été et de la rentrée 2007. Plus de 30 000 demandes de régularisation, 33 538 au total, ont été déposées dans les différentes préfectures.

En cette fin du mois de septembre, un constat s’impose : seuls 6 924 adultes sans-papiers ont été régularisés au titre de la circulaire du 13 juin 2006.

Il convient donc de s’interroger sur les conditions d’examen des dossiers de régularisation, afin de savoir si les critères d’appréciation ont été appliqués de manière objective ou si, au contraire, l’arbitraire a motivé les décisions des préfectures.

La question mérite en effet d’être posée, tant les disparités dans le traitement de ces dossiers entre les départements et au sein de ceux-ci furent flagrantes et tant le retard pris dans l’examen de certain fut important.

En juin dernier, dès la publication de la circulaire, le Ministre de l’intérieur prédisait entre 6 000 et 7 000 régularisations, alors que les dossiers commençaient à peine à se constituer en préfecture.

Le 24 juillet, il estimait à quelque 6 000 personnes le nombre de sans-papiers susceptibles d’être régularisés.

Tout laisse donc supposer que l’arbitraire a prévalu dans l’examen des dossiers, ce qui pourrait d’ailleurs expliquer l’afflux de réponses presque toutes négatives enregistrées depuis la mi-août.

De nombreuses familles, qui entraient pourtant dans les critères de la circulaire, n’ont pas été régularisées.

De nombreuses zones d’ombre entourent l’application de la circulaire du 13 juin. Des quotas ont-ils été établis, de manière officieuse, par le Ministre de l’Intérieur, et ce dès le mois de juin ? Pourquoi a-t-on pu constater tant de disparités entre les départements ? Que vont devenir les quelques 26 000 sans-papiers, déboutés de leur demande ? Est-ce une coïncidences si ce chiffre correspond au quota fixé par le Ministre de l’intérieur concernant le nombre de reconduite à la frontière à exécuter en 2006 ?

La Haute autorité de lutte contre les discriminations s’est elle aussi interrogée sur ces demandes de régularisation. Dans un courrier daté du 4 septembre et rendu public le 14, elle a alerté le Ministre de l’intérieur sur les difficultés que pourrait soulever, au regard de la Convention européenne des droits de l’homme, le critère de la circulaire réclamant l’absence de lien de l’enfant avec le pays dont il possède la nationalité.

Nombre de refus ont pourtant été motivés sur ce seul argument.

Une commission d’enquête parlementaire s’impose, par conséquent, pour clarifier les conditions d’application de la circulaire du 13 juin 2006 afin d’établir toute la transparence nécessaire les critères retenus dans l’examen des dossiers de régularisation des parents sans-papiers.

Telles sont les motivations qui conduisent les sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen à vous proposer la création d’une telle commission d’enquête parlementaire.

PROPOSITION DE RESOLUTION

Article unique

En application de l’article 11 du Règlement du Sénat, est créée une commission d’enquête de vingt et un membres chargée d’investiguer sur les conditions d’application de la circulaire du 13 juin 2006.

Les dernieres interventions

Nos propositions de lois Une nouvelle dérégulation du secteur du logement

Encadrement des activité des plateformes de locations pour de courtes durées - Par / 16 mars 2018

Nos propositions de lois Cette immunité n’est pas acceptable

Délit d’entrave des directeurs d’établissements publics au fonctionnement du CHSCT - Par / 31 juillet 2017

Nos propositions de lois Ces variétés continuent à être cultivées sans contrôle sur leurs impacts environnementaux et sanitaires

Moratoire sur la mise en culture des semences de colza et de tournesol tolérantes aux herbicides issues de mutagénèse - Par / 9 juin 2017

Nos propositions de lois Le CDG Express, un projet inutile et coûteux

Abrogation de la loi autorisant la ligne Charles de Gaulle Express - Par / 17 mai 2017

Nos propositions de lois Il en va de la liberté des femmes à disposer de leur corps

Inscription du droit à l’IVG dans la Constitution - Par / 10 mai 2017

Nos propositions de lois Nul ne peut être propriétaire des constituants génétiques du vivant

Limites du champ de protection d’un brevet concernant une information génétique - Par / 20 avril 2017

Nos propositions de lois Il faut permettre aux CHSCT de mieux jouer leur rôle

Comités de site pour les zones d’activités spécialisées - Par / 14 février 2017

Nos propositions de lois Des risques spécifiques liés à la spéculation foncière

Mixité sociale aux abords des gares du Grand Paris Express - Par / 21 mars 2016

Nos propositions de lois De la transparence contre la fraude fiscale

Transparence financière et fiscale des entreprises à vocation internationale - Par / 22 février 2016

Nos propositions de lois Une politique ambitieuse de l’offre de logement

Accès au logement social pour le plus grand nombre - Par / 15 décembre 2015

Nos propositions de lois Préservons nos Trains Express Régionaux

Maintien et développement sur l’ensemble du territoire national d’ une offre de transport ferroviaire régional de qualité - Par / 27 octobre 2015

Nos propositions de lois Le volet agricole du TTIP est susceptible d’aggraver fortement des difficultés déjà très lourdes

Conséquences du traité transatlantique pour l’agriculture et l’aménagement du territoire - Par / 27 octobre 2015

Administration